Tutorat pour bien vous préparer à vos examens

En tant qu’aide, le tutorat est personnalisé et les actions à enclencher et à mettre en œuvre dépendront des premiers entretiens entre tuteur et tutoré. Les deux acteurs ont un rôle bien défini et une relation de confiance doit s’instaurer pour un bon déroulement de la session. Le tutorat est également pratiqué en milieu universitaire et porte surtout sur l’accompagnement des jeunes par les étudiants des années supérieures. Concrètement comment se déroulent ces tutorats ?

Les responsabilités du tuteur

En premier lieu, l’organisation du programme d’études avec pour objectif les examens qui lui incombent. Lors d’une séance préliminaire ou du premier cours, il s’attachera à recueillir le maximum d’informations sur le jeune apprenant pour identifier ses problèmes sur les différentes matières enseignées (compréhension, lecture, mémoire…). Ensuite, le travail consistera à renforcer les compétences défaillantes et les matières à problèmes, l’aide aux devoirs. L’objectif, passer les examens sera bien assimilé et soutiendra toutes les actions de préparation aux examens scolaires. Dans son comportement, le tuteur fera preuve de bienveillance pour susciter la confiance en soi de l’élève et le conscientisera sur ses capacités. Un état d’esprit de gagnant, sûr de soi est le but. Dans la foulée, le stress lié à la peur de l’examen sera traité.

Pour les universitaires, le service de tutorat peut proposer un tuteur qui se chargera de leur faire découvrir le monde de l’université. Le travail, avec pour objectif les examens de fin d’années, portera sur la structuration des études, les défaillances mises à jour, l’anxiété issue de la pression des examens et surtout de la possibilité de l’échec. Renforcer les connaissances et restaurer la confiance en soi sont les grandes lignes  d’un tutorat en facultés.

Pour savoir les résultats intermédiaires obtenus sur tous les plans, des évaluations régulières sont effectuées avec les services de tutorat.

Des évaluations indispensables

Elles permettent de mesurer les progrès, mais aussi de constater si le programme d’études convient ou non. Des contrôles fréquents sur les derniers cours, des contrôles de connaissance périodiques sur les acquis d’un trimestre, seront suivis de corrections sur le programme. Ils serviront par ailleurs à montrer à l’élève ses capacités, ses possibilités, toujours de manière positive pour raffermir sa confiance en soi et aller vers les examens sans peur. Des séances de rattrapage sur les matières les plus ardues seront prévues vers la fin de l’année scolaire. À noter que des évaluations aux notes positives réduisent les anticipations négatives aux examens des élèves et boostent la confiance en une réussite. Enfin, des simulations des épreuves, les examens blancs, sont réalisées comme en réel pour réduire les appréhensions de l’inconnu des candidats.

Pour les étudiants, les évaluations portent sur des contrôles de connaissance hebdomadaires par les tuteurs et des simulations périodiques de l’examen final. Pour cette catégorie d’apprenants, le tutorat vise essentiellement une bonne intégration dans le milieu universitaire, une bonne méthode de travail et la confiance en soi face aux examens (somme toute commune à un grand nombre).

Le tutorat en ligne

Le tutorat se pratique également en ligne si l’enfant se débrouille bien avec un ordinateur. En contact avec le tuteur, toutes les recommandations évoquées en présentiel sont valables. L’intérêt est certain :

  • Une réactivité rapide pour l’aide dont l’apprenant a besoin. Programmer les connexions donc les heures d’études est facile et modulable aux heures de disponibilité des deux parties.
  • Cette méthode permet aux élèves et étudiants de bénéficier de tuteurs compétents sur les sujets où des difficultés sont décelées. La sélection des enseignants est rigoureuse.
  • Économique, le tutorat en ligne permet de faire des économies en raison de tarifs modérés en l’absence de frais de déplacement, ce qui n’empêche pas de jouir de services de qualité.

En présentiel ou en ligne, si vous estimez que votre enfant a besoin d’aide, n’attendez pas la fin de l’année pour mettre en place un tutorat ou vous mettre en rapport avec les services de tutorat des établissements. Les avantages sont évidents : développement de la compréhension, organisation du travail scolaire, plus d’assurance et de confiance en soi. Sans oublier l’atténuation sinon la disparition de la peur et du stress liés au passage d’un examen et l’anticipation d’un échec.

Un enfant suivi personnellement par un tuteur est prêt et armé pour affronter les examens avec confiance et prêt à réussir.