Tests de langues : comment bien se préparer ?

Le temps est venu de tester vos connaissances et, surtout, de passer un diplôme de langues reconnu internationalement qui vous permettra de travailler à l’étranger sans aucun problème. Vous connaissez la date de l’examen mais, malheureusement, vos études sont loin derrière vous et vous ne savez pas comment vous préparer pour maximiser vos chances de réussite le jour venu. Ne vous inquiétez pas, grâce à internet, les solutions en ligne se multiplient afin de donner aux candidats des pistes de travail. Vous allez enfin avoir l’occasion de montrer ce dont vous êtes capable.

Des sites internet spécialisés dans l’entraînement

Même si vous êtes très à l’aise à l’oral en anglais ou en espagnol, cela ne signifie pas forcément que vous avez le niveau pour passer un examen officiel pour le TOEIC (Test of English for International Communication), le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) ou encore le DELE (Diplomas de Español como Lengua Extranjera). Les questions de grammaire, d’orthographe et de syntaxe, étudiées à l’école mais souvent oubliées depuis, peuvent constituer des pièges dangereux et faire perdre beaucoup de points au candidat. C’est justement pour éviter ces pièges que certains sites internet se sont spécialisés dans la préparation au TOEIC. En vous exerçant régulièrement, en révisant des points de grammaire et en vous proposant des examens de TOEIC blanc, ces plateformes de travail vous aideront à renforcer vos connaissances pour pouvoir les restituer proprement le jour du test.

Faites entrer la langue dans votre quotidien

Parallèlement à cet entrainement TOEIC, il faut aussi que vous redeveniez familier de la langue à étudier. Même en ayant un très bon niveau d’anglais, vous n’impressionnerez personne si vous manquez de pratique. Sans la parler régulièrement, une langue étrangère se rouille très rapidement, en quelques années tout au plus. Les automatismes disparaissent et on se retrouve bloqués face à des mots ou des conjugaisons que l’on maîtrise pourtant. Pour être au top le jour de l’examen, réapprenez à utiliser la langue au quotidien, chez vous ou sur votre lieu de travail. Il existe des centaines de façons de procéder, qui se valent toutes en fonction de vos centres d’intérêt et de vos capacités personnelles. Vous pouvez par exemple regarder des films en version originale, d’abord avec des sous-titres français, puis en les retirant progressivement.

Ne pensez plus en français et tout ira pour le mieux

C’est le dernier stade de préparation avant votre examen. Il vous permettra de figurer parmi les tous meilleurs candidats. C’est précisément ceci qui permet aux correcteurs de faire la différence entre un candidat passable, qui obtiendra son diplôme tout juste, et celui qui recevra les notes et les appréciations les plus brillantes. Forcez-vous à ne plus penser en français, mais à penser en anglais, en espagnol ou en allemand selon le test que vous souhaitez passer. C’est un élément clé de la préparation au TOEIC. Il est facile pour un correcteur d’identifier les candidats qui traduisent perpétuellement dans leur tête du français à l’anglais. C’est une erreur courante, mais qui ne vous permettra jamais de vous exprimer comme un réel anglophone. En pensant en anglais, en évitant de passer par l’étape de la traduction, ce mécanisme va devenir progressivement naturel et vous réussirez assurément votre test haut la main !