Comment être totalement prêt pour un concours ?

Vous êtes dans la dernière ligne droite pour intégrer l’école de vos rêves ? Plus les jours passent et plus vous vous demandez comment va se passer le fameux concours ? Pas d’inquiétude : bloc-notes et stylo en main, voici les 4 clés de votre réussite. 

Prenez-vous y à l’avance

Être angoissé en vue d’un examen est naturel mais repousser les révisions à la dernière semaine avant un concours est absurde. Si vous espérez réussir haut la main en éradiquant le stress, commencez vos révisions au minimum 2 ou 3 mois à l’avance. De même, si vous avez des lacunes, il est nécessaire d’y remédier au plus vite. Gardez cette règle en tête : plus vous connaissez votre sujet et êtes à l’aise avec et plus vous entamez un concours sereinement ! Mettez toutes les chances de votre côté et ne suivez pas les amis qui vous disent « qu’il y a encore le temps ». Il y a le temps, oui, pour réviser !

Organisez votre travail

Votre premier mot d’ordre est : l’organisation. Vous ne pouvez pas entamer des révisions sérieuses si votre prise de cours est bancale. D’autre part, c’est à vous de fragmenter votre temps pour savoir par où commencer. Pour cela, préparez un planning de révision en répartissant les matières dans une semaine. Ciblez vos lacunes, elles feront office d’ouverture, et veillez à placer un cours agréable pour vous après celui que vous ne maîtrisez pas. Puis, préparez-vous des fiches de révisions par chapitre en y rassemblant tout ce qui est important. Enfin, faites-vous des tests de connaissances en vous posant des questions qui sont susceptibles de tomber à l’examen. Vous voulez savoir si vous êtes organisés ? Faites le test de l’Étudiant.

Chuuut, on révise

Pour des révisions menées sur les chapeaux de roues, vous devez vous créer un espace personnel et dans lequel vous ne serez pas dérangé. Si vous n’êtes pas à l’aise chez vous à cause de vos petits frères et sœurs, pourquoi ne pas vous rendre dans une bibliothèque, par exemple ? Oui, ça fait cliché, mais au moins vous êtes dans le calme et la zen-attitude. Également, oubliez la méthode « révision connectée » du téléphone en plein travail. Vous devez entrer dans une bulle de concentration qui ne doit pas être perturbée par des ondes extérieures. Retirez-vous et mettez votre téléphone de côté. N’oubliez pas : une bonne heure de révisions de qualité vaut mieux que deux heures d’études anarchiques. Donnez à la préparation le temps et la concentration qu’elle mérite.

Familiarisez-vous avec le concours

Cette étape consiste essentiellement à connaître précisément les étapes du concours. N’hésitez pas à poser des questions et relire les fiches qui vous ont peut-être été distribuées pour connaître la durée de chaque épreuve. Comment se passe l’oral ? Y a-t-il un entretien avec des questions non préparées qui vous seront posées ? De cette manière vous savez où vous mettez les pieds et vous pouvez vous préparer en conséquences. Pourquoi ne pas participer à une préparation de concours encadrée pour bénéficier de précieux conseils de personnes qualifiées ? Dans cette perspective, vous avez des oraux blancs qui peuvent vous mettre en confiance en vue de l’épreuve finale. Vous ne pouvez pas réussir un concours sans en connaître les ficelles !

Vous avez tout en main pour un concours serein et fructueux. Vous pouvez avoir votre propre méthodologie de travail : l’important est qu’elle fonctionne. N’oubliez pas, VOUS êtes le seul responsable de votre réussite !